Investir dans l’immobilier, une valeur sûre

Nombreux sont les particuliers qui souhaitent trouver un placement rentable et sans risque. Investir dans l’immobilier se présente comme un choix judicieux. Les avantages qui en découlent sont considérables. C’est la raison pour laquelle ce mode de placement intéresse de plus en plus les contribuables français.

Un gain d’argent assuré

Investir dans l’immobilier, c’est acheter un bien pour le louer ou le revendre. Si l’investisseur opte pour la location, il accroît son patrimoine immobilier. De plus, il bénéficie d’un revenu complémentaire tous les mois : les loyers. Le risque de ne pas trouver de locataire est réduit surtout s’il sélectionne avec minutie le bien à acheter. Dans le cas où l’investisseur opte pous la revente, il peut réaliser une plus-value, ce qui va augmenter son capital. Le montant des bénéfices varie en fonction de la qualité du bien et de son emplacement. Ce qui rend l’investissement immobilier un placement très intéressant, c’est qu’il est possible d’investir dans du neuf ou de l’ancien.

Des avantages fiscaux à profiter

Investir dans l’immobilier, c’est aussi un moyen de réduire sa charge fiscale. En effet, l’Etat a promulgué plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière qui permettent soit une réduction directe de l’impôt, soit une baisse de la base imposable. La loi Pinel en fait partie et elle continue à susciter l’intérêt des investisseurs. Il s’agit d’une législation mise en vigueur il y a quelques années afin de remédier aux problèmes d’habitation qui font rage dans plusieurs régions de la France métropolitaine et d’Outre-mer. Normalement, elle doit disparaître vers la fin de l’année 2017. Mais il s’avère que l’Etat prévoit de prolonger sa durée en limitant toutefois le nombre de zones concernées. Notons qu’investir dans l’immobilier via la loi Pinel est un moyen de réduire de 12%, 18%, 21% ou 29% son impôt sur le revenu. Avec de tels avantages fiscaux, la rentabilité promet d’être particulièrement élevée car il est possible de récupérer une grosse partie de la somme investie.