placer en assurance-vie

Pourquoi placer en assurance-vie ?

Actuellement, pour faire un placement rentable, les investisseurs ne sont plus obligés de passer par des organismes bancaires traditionnels. En effet, pour placer leurs argents, de nombreuses options d’épargne, comme l’assurance-vie, facilement accessibles, existent. Ainsi, de nos jours, ce type d’assurance continue à séduire certains Français. Mais pourquoi ?

Une assurance-vie, c’est quoi ?

C’est un contrat d’épargne signé entre un investisseur et un assureur. L’investisseur confie son argent, à ce dernier, pour qu’il le fasse fructifier pendant une durée déterminée, ou durant toute la vie. En effet, il n’est pas question d’une assurance à proprement parler, c’est plutôt un produit d’épargne, avec des intérêts à la fin du contrat.

Un placement à plusieurs supports

Dans ce type de placement, les investisseurs ont la possibilité de placer leurs épargnes sur différents supports. En effet, ils ont à leur disposition les :

  • « fonds en euros », assurant un taux fixe et une sécurité totale ;
  • « fonds équilibrés » offrant une rentabilité supérieure, en effet, environ 40 % de l’investissement sont placés sur des actions, ce qui permet de profiter des phases de hausse des marchés financiers tout en maîtrisant généralement les risques ;
  • « fonds dynamiques » proposant un rendement potentiellement plus performant, mais dont la part de risque est bien supérieure, la plupart des liquidités étant positionnées sur le marché actions.

Il faut noter qu’avec un « fonds en euros », les intérêts enregistrés annuellement sur le contrat sont acquis définitivement. Et aussi, dans ce cadre, un enfant mineur peut avoir son assurance-vie.

Un placement à multifonction

C’est une assurance à multifonction, qui permet, au choix, de :

  • constituer un capital défini à l’avance, pour préparer une retraite, financer les études des enfants, acquérir un bien futur, comme, entre autres, un immobilier, une voiture ;
  • capitaliser par l’épargne, afin de transmettre un maximum d’argent, hors droits de succession, et hors impôts aux bénéficiaires, tels qu’un conjoint, enfants, mais aussi une personne sans lien de parenté (ami, association, œuvre caritative, etc.), désignés sur le contrat de souscription ;
  • produire des revenus ou de transmettre un patrimoine.

Ce type d’assurance est aussi caractérisé par sa grande souplesse de ses versements, qui peuvent être programmés ou libres, selon la disponibilité de l’assuré. Concrètement, le placement se fait au choix, c’est-à-dire comme, on le souhaite, quand on le souhaite, et on le retire de la même manière, sans avoir de minimums imposés. De plus, la rentabilité d’une assurance-vie est généralement supérieure à celle des différents livrets d’épargne.

La fiscalité

L’un des atouts d’une assurance-vie se trouve dans sa faible fiscalité. En effet, elle fait partie des placements les moins taxés en France, que ce soit au niveau des intérêts, ou des droits de succession. Pour que cela se réalise, il suffit d’épargner pendant une période de 8 ans minimum. D’ailleurs, une assurance-vie est un investissement à long terme. En plus, en cas de décès, les bénéficiaires désignés ne seront pas soumis à des droits de succession.