Avance crédit d’impôt : 9 millions de Français vont toucher un virement du fisc ce 15 Janvier

Le lundi 15 janvier 2024, près de 9 millions de foyers fiscaux vont recevoir par virement bancaire une avance sur leurs crédits et réductions d’impôt. Cette mesure, qui entre dans le cadre de la réforme du prélèvement à la source, concerne tous les contribuables bénéficiant d’avantages fiscaux récurrents.

Le crédit d’impôt : Une avance pouvant atteindre 60 % des réductions d’impôt

Cette année, le montant moyen de l’avance octroyée par le fisc devrait s’élever à environ 624 euros, soit 60% du montant total des crédits et réductions d’impôt obtenus en 2023 au titre des dépenses de 2022.

Concrètement, cela signifie que les contribuables ayant par exemple payé en 2022 :

  • des frais de garde d’enfants,
  • une aide à domicile,
  • une femme de ménage,

pourront dès le 15 janvier prochain toucher une partie des remises d’impôt auxquelles ces dépenses leur donnent droit.

Quels sont les avantages fiscaux concernés ?

L’avance sur réductions d’impôt couvre un large éventail de dépenses, parmi lesquelles :

  • Les crédits d’impôt pour les cotisations syndicales,
  • Les dons aux associations,
  • Les frais de garde d’enfants,
  • L’emploi à domicile,
  • Les dépenses liées à la dépendance,
  • Les investissements locatifs.

Il faut toutefois noter que seuls les avantages fiscaux dits “récurrents” sont pris en compte dans le calcul de l’avance.

Comment vérifier le montant de son avance ?

Les contribuables éligibles à l’avance sur réductions d’impôt recevront dans les prochains jours un courriel d’information de la part de la DGFIP (Direction générale des finances publiques).

Ils pourront également se connecter dès à présent à leur espace particulier sur le site impots.gouv.fr, où un document précisant le montant de l’avance sera disponible.

À lire également  Agriculteurs : votre fiscalité évolue en 2024... Découvrez les changements que vous devez absolument connaître

Le virement sera libellé “AVANCE CREDIMPOT” et émanera de la DGFIP.

Quid des contribuables non éligibles ?

Certains foyers ne toucheront pas d’avance sur réductions d’impôt le 15 janvier prochain. C’est notamment le cas pour :

  • Les contribuables n’ayant pas eu de dépenses défiscalisables récurrentes en 2022.
  • Ceux dont le montant d’avance calculé serait inférieur à 8 €.
  • Les foyers ayant réalisé des dépenses défiscalisables pour la première fois en 2023 (et non en 2022).

Une régularisation prévue à l’été 2024

L’avance octroyée par le fisc en janvier 2024 sera régularisée à l’été, lors de la déclaration de revenus portant sur l’année 2023.

À cette occasion, les contribuables percevront le solde de leurs réductions d’impôt ou, à l’inverse, devront rembourser au fisc les sommes perçues en trop.

Il est d’ores et déjà possible de modifier à la baisse le montant de son avance, afin d’éviter de devoir rembourser des sommes importantes lors de la régularisation. Cette démarche s’effectue en ligne sur le site impots.gouv.fr, dans la rubrique “Gérer mon prélèvement à la source”.

Grâce à cette avance sur réductions d’impôt, près de 9 millions de foyers fiscaux vont ainsi pouvoir doper leur pouvoir d’achat dès le mois de janvier !

Ces articles pourraient vous intéresser

Leave a Comment

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog