Assurance de prêt immobilier : trouvez la meilleure !

L’assurance de prêt immobilier est une garantie indispensable lorsque l’on souscrit un crédit. Son coût peut cependant représenter jusqu’à 30% de vos mensualités. C’est pourquoi il est important de trouver la meilleure offre possible.

L’assurance emprunteur : une garantie indispensable quand on souscrit un crédit

Vous vous apprêtez à souscrire un crédit immobilier ? Alors, l’assurance de prêt immobilier est une garantie à laquelle vous devrez très probablement souscrire.

Cette assurance est un contrat qui vous couvre et couvre le prêteur en cas d’incapacité à rembourser liée à un accident de la vie.

Concrètement, ce type de garantie prend en charge le remboursement de vos mensualités si vous vous retrouvez en incapacité de les prendre en charge à cause :

  • d’un accident,
  • d’une perte d’emploi,
  • ou de décès.

Cette assurance n’est pas obligatoire mais est exigée par la majorité des organismes de crédit. Ces derniers proposent d’ailleurs souvent leur propre assurance lorsque vous souscrivez votre emprunt. Cependant, son coût élevé (jusqu’à 30% du montant du crédit) la rend peu avantageuse.

Heureusement, il existe des moyens de faire baisser le prix de cette assurance. Gestion et Patrimoine fait le point pour vous et vous aide à trouver la meilleure offre.

Protégez vous et votre famille avec l’assurance prêt immobilier

L’assurance de prêt immobilier n’est en principe pas obligatoire mais il est peu probable qu’une banque vous accorde un crédit si vous n’en souscrivez aucune. Pourquoi ?

Car cette assurance constitue une garantie pour la banque d’être payée au cas où vous vous retrouveriez dans l’incapacité de rembourser votre emprunt. Cette solution est donc indispensable pour vous protéger et protéger votre famille puisqu’elle prendra en charge le remboursement de votre crédit immobilier en cas :

  • De décès,
  • De perte totale et irréversible d’autonomie,
  • D’invalidité partielle,
  • D’invalidité professionnelle,
  • De perte d’emploi.

Si certaines garanties sont obligatoires, d’autres sont facultatives. Vous aurez donc la possibilité de choisir celles qui vous conviennent le plus.

Quelle assurance de prêt immobilier choisir ?

Lors d’un emprunt immobilier vous avez le choix de l’assurance à laquelle souscrire. Vous pouvez opter pour :

  • L’assurance groupe de la banque.
  • Une assurance individuelle.

L’assurance groupe de la banque

C’est l’assurance proposée par l’organisme de crédit à tous ses clients. Cette solution est souvent assez chère et est particulièrement inadaptée aux jeunes emprunteurs.

Une assurance individuelle

La loi Lagarde a ouvert la possibilité aux emprunteurs de souscrire à une autre assurance de prêt immobilier que celle proposée par la banque. Vous avez donc la possibilité de pratiquer une délégation d’assurance et de faire assurer votre crédit par un établissement tiers.

Dans ce cas l’organisme prêteur exigera que l’assurance à laquelle vous souscrivez couvre tous les risques obligatoires.

Quel est le prix d’une assurance de prêt immobilier ?

L’assurance emprunteur peut représenter plus d’un tiers du montant de vos mensualités.

Cela dépendra cependant de plusieurs critères :

  • L’assureur choisi,
  • Votre âge,
  • Votre état de santé,
  • Votre profession et les sports pratiqué,
  • La durée du crédit.

Le choix de l’assureur : une première étape déterminante

Tous les assureurs ne proposent pas les mêmes tarifs. Il est donc crucial de comparer les offres avant de s’engager.

Votre âge : un facteur clé

Sachez que votre âge joue un rôle important dans le coût de votre assurance. Voici quelques points à considérer :

  • Plus on est jeune, moins l’assurance coûte cher, car le risque d’invalidité ou de décès est plus faible.
  • Le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) est trois fois plus élevé pour les plus de 60 ans que pour les moins de 30 ans.

État de santé et habitudes de vie : prenez soin de vous !

Votre état de santé et vos habitudes influencent également le prix de l’assurance :

  • Être fumeur augmente les probabilités de sinistres, ce qui peut augmenter le coût de l’assurance.
  • Certains problèmes médicaux jugés supérieurs à la moyenne peuvent entraîner des exclusions ou des surprimes.
  • La Convention AERAS facilite l’accès à l’assurance pour les emprunteurs malades ou ayant eu précédemment un grave problème de santé.

Profession et sports pratiqués : attention aux activités à risques

Certaines activités professionnelles et sportives peuvent impacter le coût de votre assurance :

  • Les sports dangereux comme l’alpinisme, l’escalade ou les sports de combat font l’objet d’exclusions ou de surprimes.
  • Certains métiers à risque comme ceux de policier, militaire ou agriculteur peuvent également faire l’objet d’exclusions ou de surprimes.
Bannière 728x90

La durée du crédit : plus c’est long, plus c’est coûteux

Enfin, la durée du crédit influence le prix de l’assurance. Plus le remboursement est long, plus le coût total de l’assurance sera élevé.

Comme vous pouvez le constater, le prix d’une assurance de prêt immobilier dépend de nombreux critères. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de comparer les offres pour trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

Le choix d’une assurance emprunteur est assez personnel et dépendra grandement de votre situation. Pour faire le bon choix vous devrez donc prêter attention :

  • Aux garanties proposées,
  • Aux conditions du contrat,
  • Au prix et au TAEA (Taux Annuel Effectif de l’Assurance),
  • A la quotité assurée (s’il y a plusieurs emprunteurs),
  • A la durée de l’assurance emprunteur.

Examiner les garanties proposées

Chaque assurance emprunteur inclut diverses garanties qui peuvent varier d’un contrat à l’autre. Assurez-vous de bien comprendre les différentes garanties offertes, telles que :

  • La perte d’autonomie
  • L’invalidité
  • L’incapacité temporaire de travail
  • La perte d’emploi
  • La couverture pour les maladies professionnelles

Par exemple, si vous travaillez dans un environnement à risque, optez pour une assurance qui couvre les maladies professionnelles.

Comparer les conditions du contrat

Les conditions de chaque contrat d’assurance emprunteur peuvent varier. Il est donc important de bien comprendre les clauses présentes dans chaque contrat pour choisir le meilleur.

Par exemple, certains contrats peuvent exclure des garanties selon votre activité professionnelle ou arrêter les garanties après une certaine période.

Faire attention au prix et au TAEA (Taux annuel effectif assurance)

Le prix ne doit pas être le seul critère pour choisir une assurance emprunteur mais il a bien évidemment son importance.

C’est pour cela qu’il doit entrer en compte dans vos critères de choix.

Pour connaître le coût réel de chaque assurance vous devez prendre en compte le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) lors de la comparaison des offres.

Ce taux, exprimé en pourcentage, est le meilleur moyen de comparer objectivement différentes offres d’assurance en tenant compte du coût total sur une période donnée.

Prendre en compte la quotité assurée en cas d’emprunteurs multiples

La quotité d’assurance est un élément clé lorsqu’il y a plusieurs demandeurs. Elle permet de répartir la couverture entre eux en fonction de leur situation financière et personnelle.

Si la quotité totale doit couvrir au moins 100% du crédit immobilier. Il est néanmoins possible d’opter pour des quotités différentes pour chaque co-emprunteur, comme par exemple 100%-50%.

Le choix de la quotité doit tenir compte des revenus respectifs des emprunteurs, ainsi que de leur situation personnelle, tels que leurs antécédents médicaux.

Dans certains cas, il peut être judicieux d’assurer l’un des co-emprunteurs à 100% pour garantir une sécurité optimale en cas de décès ou d’invalidité.

Par exemple, si l’un des emprunteurs a une santé fragile, il peut être judicieux de choisir une quotité plus élevée pour cette personne.

Vérifier la durée de l’assurance emprunteur

La durée de l’assurance doit correspondre à la durée du prêt. Soyez attentif aux garanties qui cessent après une certaine période ou à partir d’un âge déterminé au contrat.

Vous avez souscrit une assurance mais vous pensez avoir fait le mauvais choix ? Pas de panique, changer d’assurance de prêt immobilier est très facile.

Changez d’assurance quand vous le souhaitez !

Il peut être délicat de faire un choix éclairé parmi la quantité de produits d’assurance disponible. Et une mauvaise décision peut vite coûter cher.

Par exemple : imaginons un emprunteur 45 ans qui emprunte 250 000 € sur 25 ans.

  • S’il souscrit une assurance auprès de sa banque à 0,36 % le coût total de sa couverture sera de 33 600 €.
  • S’il délègue pour une assurance à 0,15 % cela ne lui coûtera que 14 880 €.

Vous voyez donc que bien choisir son assurance est important.

Mais rassurez-vous, si vous vous trompez, en matière d’assurance de prêt immobilier aucun choix n’est définitif.

Plusieurs dispositifs légaux viennent protéger l’emprunteur et lui permettent de changer d’assurance. Parmi les principales il y a notamment :

  • La loi Hamon,
  • La loi Lagarde,
  • ou encore la loi Bourquin.

Cet arsenal législatif très favorable à l’emprunteur vient d’être étoffé par la loi Lemoine qui permet (depuis Septembre 2022) de changer d’assurance quand bon vous semble.

Vous cherchez la meilleure assurance ? Vous ne voulez pas vous tromper dans votre choix ? Pas de panique, Gestion et Patrimoine, vous met en relation avec des experts !

L’assurance de prêt immobilier : ce qu’il faut retenir

Vous l’aurez compris, souscrire une assurance est indispensable pour vous protéger et protéger vos proches lorsque vous souscrivez un emprunt immobilier.

Il faut cependant être vigilant(e) et choisir la meilleure possible pour économiser un maximum d’argent.

Vos questions > Les réponses de G&P

Q : Puis-je changer d’assurance en cours de prêt ?

R : Oui, vous pouvez changer d’assurance en cours de prêt. Avant de le faire, obtenez l’accord de votre banque pour le nouveau contrat d’assurance.

Vérifiez que le niveau de garantie est respecté et envoyez une demande de résiliation à l’assureur, ainsi qu’une demande de substitution d’assurance à votre banque. La banque a ensuite 10 jours ouvrés pour modifier le contrat de prêt.

Q : Quelles sont les limites d’âge de l’assurance emprunteur ?

R : L’âge limite de l’assurance emprunteur varie selon les garanties :

  • Pour la perte d’emploi, elle oscille entre 50 et 60 ans.
  • La garantie décès couvre généralement jusqu’à 70-80 ans, parfois plus selon les assureurs.
  • L’invalidité prévoit souvent une limite d’âge de 65 ans ou plus.

N’oubliez pas de vérifier ces limites dans votre contrat pour éviter les mauvaises surprises !

Q : Quel est le montant maximum couvert par la garantie AERAS ?

R : Le montant maximum couvert par la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) est de 320 000 €.

Cette convention facilite l’accès à l’assurance emprunteur pour les personnes ayant des problèmes de santé. Elle n’assure cependant pas forcément une proposition d’assurance pour tous les emprunteurs.

Conseils & Actus

Nos derniers articles

impots revenus locatifs

Comment ne pas payer d’impôts sur vos revenus locatifs ? 3 mécanismes à connaître absolument

Pour ne pas payer d’impôts sur vos revenus locatifs (ou en payer le moins possible), vous pouvez opter pour le ...
choix notaire

Qui choisit le notaire lors d’une vente immobilière ? Les règles à connaître

Lors d’une transaction immobilière, que ce soit pour une vente ou un achat, le choix du notaire est une étape ...
sci 2024

5 raisons de créer votre Société Civile Immobilière (SCI) en 2024

En 2024, la société civile immobilière (SCI) reste un outil privilégié pour optimiser la gestion et la transmission du patrimoine ...

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog