Fiscalité : Plus de 30% de foyers ne paieront pas d’impôt en 2024 ! En faites-vous partie ?

La réforme de l’impôt sur le revenu pour 2024 apporte son lot de bonnes nouvelles pour les ménages français aux revenus modestes. En effet, selon les estimations, plus de 30% des foyers fiscaux seront totalement exonérés d’impôt sur le revenu cette année.

Une revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu pour contrer l’inflation

Cette réforme du barème de l’impôt sur le revenu (ISR) prévoit une revalorisation de 4,8% pour compenser l’inflation de 2022. L’objectif est d’éviter une hausse de l’imposition pour les ménages dont les revenus ont augmenté au même rythme que les prix.

Le nouveau barème comporte 5 tranches d’imposition avec des taux progressifs de 0% à 45%. Les tranches pour 2024 (revenus 2023) sont les suivantes :

  • 0% jusqu’à 11 294 €.
  • 11% de 11 295 € à 28 797 €.
  • 30% de 28 798 € à 82 341 €.
  • 41% de 82 342 € à 177 106 €.
  • 45% au-delà de 177 106 €.

Des millions de foyers exonérés

Cette réforme fiscale bénéficiera en premier lieu aux ménages aux revenus modestes. On estime que 120 000 foyers déjà non imposables en 2023 le resteront en 2024, malgré une légère hausse des revenus.

Mais ce n’est pas tout ! Grâce à l’effet de seuil, 320 000 foyers basculeront dans la tranche d’imposition à 0% en 2024. Ils échapperont donc totalement à l’impôt sur cette année.

Au total, plus de 30% des foyers fiscaux seront exonérés d’impôt sur le revenu. Soit un manque à gagner de 6,1 milliards d’euros pour l’État.

À lire également  Fonder une SCI pour sa résidence secondaire : terrible idée ou coup de génie ?

Comment savoir si vous en faites partie ?

Pour connaître votre tranche d’imposition, il faut savoir que le calcul de l’impôt dépend du quotient familial. Ce dernier varie selon la situation personnelle (célibataire, couple, avec ou sans enfant…).

Le revenu net imposable s’obtient aussi après déduction des charges (emploi à domicile, dons aux associations, etc).

Il est possible de simuler le montant de ses impôts 2024 sur le site des impôts. Cet outil de simulation prend en compte les nouvelles tranches.

Réductions d’impôts possibles

Même si vous n’êtes pas exonéré, sachez que des réductions d’impôts restent possibles. Par exemple pour les dons à certaines associations d’intérêt général qui n’étaient pas éligibles auparavant.

La réforme de l’ISR pour 2024 devrait permettre à de nombreux ménages modestes de payer moins d’impôts. Vérifiez votre éligibilité aux nouvelles tranches et exonérations sur le simulateur en ligne. Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat !

Ces articles pourraient vous intéresser

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog