Livret A : Découvrez ce qu’il va vous rapporter en 2024 ! La réponse pourrait vous décevoir…

Le Livret A, produit d’épargne préféré des Français, suscite de nombreuses interrogations en ce début d’année 2024. Alors que l’inflation grignote le pouvoir d’achat des ménages, beaucoup se demandent si ce placement sans risque va encore rapporter en 2024. La réponse n’est pas si évidente.

Livret A : Un taux gelé à 3% jusqu’en 2025

Le taux du Livret A a été fixé à 3% nets annuels au 1er février 2023. Ce taux est garanti jusqu’au 31 janvier 2025, comme l’a annoncé le ministre de l’Économie Bruno Le Maire en 2023. Cette mesure vise à soutenir le pouvoir d’achat des Français en ces temps d’inflation.

Pour un détenteur d’un Livret A au plafond de 22 950 euros, le taux de 3% procurera un gain de 688,50 euros en 2024. Une aubaine en comparaison des années précédentes, où le taux était bien inférieur.

Des projections flatteuses pour 2024

Avec un taux gelé à 3%, les projections pour 2024 sont alléchantes. Prenons l’exemple d’un Livret A doté de 20 000 euros. En 2024, il rapportera 600 euros d’intérêts nets, pour un capital final de 20 600 euros.

Et si ce taux se maintenait les années suivantes, toujours pour un capital de départ de 20 000 euros :

  • En 2025 : 618 euros d’intérêts, soit un capital final de 21 218 euros.
  • En 2026 : 636,54 euros d’intérêts, soit un capital final de 21 854,54 euros.

De quoi donner le sourire aux détenteurs d’un Livret A ! Ces chiffres restent toutefois théoriques, le taux n’étant garanti que jusqu’en 2025 pour le moment.

Et s’il est vrai que ces chiffres semblent encourageants, ils sont pourtant décevant. Effectivement lorsque l’on compare le taux de 3 % au taux d’inflation qui a atteint 4,9 % en 2024, l’opération n’est plus si intéressante que ça. On se rend même compte, qu’épargner sur un Livret A finit par faire “perdre” de l’argent…

À lire également  Succession : Est-il possible de déshériter ses enfants ?

Le Livret A reste-t-il le placement idéal ?

Certes, le Livret A présente de nombreux atouts : absence de frais, disponibilité permanente des fonds, taux net d’impôts… Mais il connaît certaines limites qui incitent à regarder vers d’autres produits.

Avec un plafond de versement à 22 950 euros, il ne permet pas d’investir de grosses sommes. Surtout, son taux de 3% paraît bien faible comparé à d’autres placements boostés, comme le Livret d’Epargne Populaire (LEP) à 6%.

Un petit calcul ? Avec 10 000 euros sur Livret A et 10 000 euros sur LEP, le gain total s’élève à 900 euros. Soit 300 euros de plus que les seuls intérêts du Livret A à 3% !

Ces projections pour 2024 et au-delà restent des simulations, basées sur un taux non garanti sur le long terme. Elles donnent simplement une idée des intérêts potentiels du Livret A, ainsi que d’autres placements.

L’essentiel étant de rester informé des évolutions à venir concernant les taux d’intérêt. Et d’examiner avec attention les alternatives existantes avant de décider où placer son épargne !

Ces articles pourraient vous intéresser

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog