Nouveau barème des impôts 2024 : allez-vous être impacté et changer de tranche ?

La déclaration de revenus approche petit à petit et le gouvernement vient de dévoiler le nouveau barème de l’impôt sur le revenu qui s’appliquera sur les revenus perçus en 2023. Quels changements cela va-t-il engendrer pour votre porte-monnaie ? On fait le point.

Impôts sur le revenu : un barème revalorisé de 4,8%

Comme chaque année, le barème de l’impôt évolue. En 2024, il est revalorisé de 4,8% par rapport à 2023 pour tenir compte de l’inflation. L’objectif est d’éviter un basculement massif des ménages dans la tranche supérieure avec l’augmentation mécanique des salaires.

Concrètement, cela signifie que les tranches de revenus imposables sont revues à la hausse. Par exemple, la première tranche (non imposable) passe de 10 777 euros en 2023 à 11 294 euros en 2024. De quoi permettre à certains contribuables de rester dans la même tranche.

Jusqu’à 5 tranches d’imposition

Le barème de l’impôt reste progressif et compte toujours 5 tranches, avec des taux d’imposition croissants. Voici les tranches qui s’appliqueront sur les revenus 2023 :

  • Tranche 1 : 0% jusqu’à 11 294 €.
  • Tranche 2 : 11% de 11 295 € à 28 797 €.
  • Tranche 3 : 30% de 28 798 € à 82 341 €.
  • Tranche 4 : 41% de 82 342 € à 177 106 €.
  • Tranche 5 : 45% au-delà de 177 106 €.

Pour rappel, en 2023, la première tranche s’arrêtait à 10 777 euros. Ce relèvement devrait donc bénéficier aux bas revenus.

L’impact du quotient familial

Lors du calcul de votre impôt, n’oubliez pas que le quotient familial entre en compte. Celui-ci dépend de votre situation maritale et du nombre de personnes à charge. Plus il est élevé, plus votre impôt sera réduit.

À lire également  Pension de réversion : Combien de temps faut-il avoir été marié pour y avoir droit ?

Il est également plafonné pour les hauts revenus, ce qui limite l’avantage fiscal des gros contribuables.

Les dates clés pour la déclaration des revenus 2023

La déclaration en ligne débutera le 13 avril 2024 sur le site impots.gouv.fr. Les dates limites pour déclarer varient ensuite selon votre département de résidence et votre mode de déclaration (papier ou en ligne).

Pour la déclaration en ligne, vous aurez cette année jusqu’au 8 juin 2024.

Exemple concret pour un célibataire

Prenons l’exemple d’un célibataire ayant perçu 30 000 euros de revenus en 2023. Voici comment son impôt 2024 serait calculé :

  • Revenus inférieurs à 11 294 € : 0% d’impôt.
  • Revenus entre 11 295 € et 28 797 € : 18 705 euros à 11% = 2 057 euros.
  • Revenus entre 28 798 € et 30 000 € : 1 203 euros à 30% = 361 euros.
  • Impôt total = 0 + 2 057 + 361 = 2 418 euros

En bref, le nouveau barème de l’impôt pour 2024 apporte son lot de changements. Même si globalement, il est plus avantageux pour le contribuable, certains profils pourraient se retrouver dans une tranche supérieure.

Autres mesures à retenir cette année : baisse des taxes sur les dons aux associations, aides pour la rénovation énergétique, hausse des retraites du privé…

Une chose est sûre, il faudra être vigilant lors de votre prochaine déclaration de revenus !

Ces articles pourraient vous intéresser

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog