Loi Pinel : C’est la dernière année pour en profiter ! Le dispositif vaut-il encore le coup d’investir ?

La fin du dispositif Pinel se profile à l’horizon. Prévu pour s’arrêter au 31 décembre 2024, ce dispositif fiscal qui permet de réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier locatif neuf va-t-il vous manquer ? Tour d’horizon des principaux changements à venir et des éléments à prendre en compte avant de se décider.

Pinel : Un zonage élargi mais des avantages fiscaux revus à la baisse

Le zonage ABC, qui définit les communes éligibles au Pinel, a été révisé en octobre 2023, rendant 208 villes accessibles. Certains changements de classement ont eu lieu, élargissant les possibilités d’investissement.

En parallèle, les taux de réduction d’impôts ont été revus à la baisse en ce début 2024 :

  • 9% pour 6 ans de location.
  • 12% pour 9 ans.
  • 14% pour 12 ans.

De quoi réduire l’intérêt du dispositif pour les investisseurs.

Le “Super Pinel” pour les plus motivés

Heureusement, un nouveau dispositif plus avantageux existe depuis 2023 : le “Super Pinel“. Avec des critères plus stricts en termes de localisation et de qualité du logement, il permet de bénéficier de meilleures réductions d’impôts.

Une option à considérer pour ceux prêts à viser l’excellence énergétique et l’emplacement premium.

Plusieurs critères clés à analyser avant de se lancer

Avant de sauter le pas, il est indispensable d’évaluer certains éléments, notamment :

  • La rentabilité du bien.
  • Le prix du neuf versus l’ancien.
  • Les taux d’emprunt du moment.
  • L’écart entre les loyers plafonnés et les prix du marché.
  • La localisation précise du logement.

Le rehaussement du taux d’usure au 1er janvier 2024, même s’il facilite l’accès au crédit, reste aussi à prendre en compte.

À lire également  Immobilier : ces 7 villes où les emprunteurs ont perdu jusqu'à 20m2 de pouvoir d'achat en 1 an !

Un investissement patrimonial et social

Malgré la baisse des incitations fiscales, le Pinel peut rester pertinent pour :

  • Se constituer un patrimoine.
  • Générer des revenus complémentaires.
  • Préparer sereinement la retraite.
  • Se prémunir contre l’instabilité économique.
  • Loger des proches ou participer à des projets locatifs solidaires.

Il s’agit donc d’un investissement à la fois patrimonial et social. Pour peu que l’on prenne le temps d’analyser finement tous les paramètres.

La fin du dispositif Pinel en bref…

Le Pinel tire sa révérence fin 2024, laissant place à de nouveaux dispositifs en 2025. Il peut néanmoins rester une option valable cette année pour qui sait optimiser localement les critères. Le zonage élargi et les aides au crédit offrent encore des possibilités pour les investisseurs avisés, soucieux de préparer sereinement leurs projets d’avenir. Aux plus motivés maintenant de saisir les ultimes opportunités !

Ces articles pourraient vous intéresser

G&P vous aide à comprendre les aspects importants de la gestion de patrimoine.

Resources

Blog